Mais comment la porte parole a-t-elle pu dire ça ?

Accueil/À LA UNE/Mais comment la porte parole a-t-elle pu dire ça ?

Mais comment la porte parole a-t-elle pu dire ça ?

2020-03-26T07:59:30+01:0026 mars 2020|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Bourde ou mépris ? Nous disons stop et la FSU nationale est intervenue dès hier soir auprès du cabinet du ministre de l’EN. Mais le mea culpa sur les réseaux sociaux n’y suffit pas !

Voici le communiqué national de la FSU :

« Les propos de Sibeth Ndiaye disant que le gouvernement « ne demanderait pas aux enseignants qui ne travaillent pas de traverser toute la France pour aller ramasser des fraises » sont, dans le contexte actuel, à la fois incompréhensibles, scandaleux et irresponsables.

Les enseignant-es, comme tous les personnels éducatifs et des services publics, travaillent, le plus souvent avec leurs ordinateurs et leurs connexions personnels, dans des conditions difficiles mais en ayant à coeur de faire le maximum pour leurs élèves, leurs étudiants, ce qui nécessite bien souvent un surcroît d’activité. Ces propos ont certes ensuite fait l’objet d’un tweet de mea culpa de la part de Madame Ndiaye, mais le message selon lequel les enseignant-es ne seraient pas au travail a bien été formulé, jetant le discrédit auprès de l’opinion publique puisqu’il a été énoncé à la tribune en sortie du Conseil des Ministres.

C’est pourquoi la FSU exige des excuses publiques de la part de la porte-parole du gouvernement. »

Le 25 mars 2020